Les 48H de l’agriculture urbaine
à Strasbourg

Les48H-2020_Strasbourg

Le festival du jardinage urbain

A l’occasion des 48h de l’agriculture urbaine, le festival du jardinage urbain invite sur une journée à rencontrer la diversité des acteurs du jardinage en ville, pour petits et grands. Au programme : des stands de partenaires, la cabane Strasbourg ça pousse, des food-trucks, mini-concerts, conférences et balades urbaines sur le thème du jardinage et de la nature en ville.

Un événement pour lancer la saison de jardinage

Sur une idée originale lancée en 2016 par la SAUGE, les 48H de l’agriculture urbaine donnent l’opportunité de présenter au public les multiples façons de jardiner la ville, ici à Strasbourg, mais aussi dans 16 villes de France & Belgique : Angers, Bruxelles, Lyon, Marseille, Nantes…

Cet événement veut lancer la saison de jardinage, en incitant à passer à l’action et propose différents moments conviviaux et animés lors d’un grand week-end festif. De nombreux partenaires sont mobilisés à cette occasion, pour des villes plus vertes, agréables à vivre et où produire des légumes est à la portée de tous !

48H-2018

Les 48H de l’agriculture urbaine, édition 2020

Cette année, l’événement “les 48H de l’agriculture urbaine” se déroulera en deux temps :

autour du samedi 20 juin 2020, pour des chantiers participatifs en comités restreints, car les mesures barrières, suite au déconfinement, s’imposent.

Quatre événements sont proposés :

> chantier participatif de couverture d’un dôme géodésique pour devenir une serre de culture et un lieu convivial ;

> installation d’un jardin-forêt oasis à l’école Michaël à Koenigshoffen, sur une cour bitumée ;

> commande groupée et distribution de bottes de paille et de foin pour le paillage des cultures au jardin ;

 > (re)végétalisation et de la rue Ste-Madeleine et plantations dans les bacs conçus par le collectif Horizome lors de l’édition 2019.

le dimanche 4 octobre 2020 et la veille, lors du festival du jardinage urbain et de la nature en ville, en parallèle de la fête des jardins partagés fin septembre / début octobre.

La thématique de l’édition strasbourgeoise est le jardin-forêt comestible. L’idée principale est de montrer que la pratique du jardinage et la culture de légumes sont accessibles à tous, petits et grands pour accéder à une alimentation saine et pour le plaisir de se (re)connecter à la nature. Ainsi, on n’hésite pas à mettre les mains dans la terre, lors de cet événement festif. Chacun peut contribuer également à participer à l’embellissement de la ville.

Retrouvez prochainement le programme et quelques images de cette édition exceptionnelle !

Chantier du dôme géodésique - PPSG

Distribution de bottes de paille/foin pour le paillage du potager

Commande groupée de petites bottes de paille et de foin pour couvrir le sol à l’aube de la période estivale.

Chantier Madeleine voit toujours vert !

Les bacs conçus par le collectif Horizome l’an passé sont réinvestis. De belles fleurs viennent et de la nouvelle terre végétale viennent raviver cette rue historique.

Jardin-forêt comestible dans une cour d'école

La cour bitumée de l’école Michaël est occupée, sur une petite partie, par un jardin-forêt oasis. Sa particularité est qu’il est hors-sol, c’est-à-dire que ce jardin n’a pas de contact direct avec la terre du site.

L’agriculture, une composante essentielle de la vie à Strasbourg

En 2018, Jean-François Kovar, président-fondateur de l’université populaire de la Krutenau et professeur d’histoire des religions, introduit la séance de table-rondes portant sur l’agriculture urbaine et nous dresse un panorama de l’agriculture urbaine à Strasbourg depuis des siècles.

Du Moyen-Âge à l’époque actuelle, la culture des légumes, fruits, fleurs et céréales et la pêche sont longtemps restés dans le maillage urbain de Strasbourg. Bien évidemment, les échanges de vivres avec la campagne environnante batent leur plein, pour subvenir aux besoins des citadins. De Koenigshoffen à la Robertsau, en passant par la Krutenau et le Neuhof, l’activité agricole était relativement importante. Puis, au début du XXème siècle, un vaste chantier de création de jardins ouvriers permet à des personnes aux revenus modestes d’accédre à un lopin de terre pour y cultiver des légumes.

Aujourd’hui, Strasbourg compte plus 4 800 jardins familiaux sur une superficie de 162 ha dont un tiers est gérée par des associations, auxquels s’ajoutent des jardins partagés et potagers urbains collectifs. Découvrez cette histoire des jardins passionnante en cliquant que l’image ci-contre !

L'agricutlure urbaine à Strasbourg

Des espaces végétalisés partout dans la ville

Strasbourg a lancé le portail Strasbourg ça pousse qui recueille de nombreux renseignements pour permettre à tous les habitants de jardiner en ville.

Une carte interactive vous permettra de découvrir les différents espaces de nature à Strasbourg : jardins familiaux, jardins partagés, potagers urbains collectifs, jardins pédagogiques, lieux de cueillettes, sites de comp0stage de proximité ; mais aussi, soumettre à la ville le projet de cultiver au pied de l’arbre dans votre quartier ou participer à la vie d’un jardin partagé.

Strasbourgçapousse

Carte de Strasbourg ça pousse

Les 48H de l’agriculture urbaine, édition 2019

En 2019, l’événement “les 48H de l’agriculture urbaine” ont été organisés par un collectif d’organisateurs : la ville de Strasbourg, Horizome, la Maison du Compost, Start Up de Territoire et ECO-Conseil. Les 4 & 5 mai, les participants ont été invités à découvrir le jardin en vertical, thématique retenue pour présenter le champ des possibles aux habitants. L’idée principale est de montrer que la pratique du jardinage et la culture de légumes sont accessibles à tous, petits et grands pour accéder à une alimentation saine et pour le plaisir de se (re)connecter à la nature. Ainsi, on n’hésite pas à mettre les mains dans la terre, lors de cet événement festif. Chacun peut contribuer également à participer à l’embellissement de la ville. Le week-end s’est décliné de la manière suivante : le samedi, pour visiter des sites d’agriculture urbaine dans les différents quartiers de Strasbourg et environs ; le dimanche, pour participer au festival du jardinage urbain, au parc du Heyritz, de 10h30 à 18h.

Une semaine OFF a été organisée en amont du week-end pour permettre au plus grand nombre découvrir la diversité des projets qui sont proposés dans la ville.

Retrouvez le programme et quelques images de cette édition exceptionnelle !

Semaine OFF

Rétrospective en images des 48H de l’agriculture urbaine à Strasbourg, 2019

Semaine OFF

Semaine OFF

Semaine OFF

Flash-mob

Affiche 48H

Les 48H de l’agriculture urbaine, édition 2018

En 2018, l’événement “les 48H de l’agriculture urbaine”  a été organisé sur 3 jours :

– le vendredi 20 avril : journée-OFF.

– le samedi 21 avril : au parc de la Citadelle. Le thème était “Cultiver dans n’importe quel support”, une manière d’aborder le jardinage urbain sympathique. Différents stands de partenaires ont présenté leurs projets et une zone centrale a été aménagée avec le concours de membres de jardins partagés, sous la houlette d’un architecte, Hervé Munsch.

– le dimanche 22 avril : visite de sites d’agriculture urbaine sur tout le territoire eurométropolitain.

(Re)-découvrez le programme et quelques images de cette édition !

Retours en images de l’édition 2018 des 48H de l’agriculture urbaine à Strasbourg

Retours en images de l’édition 2018 des 48H de l’agriculture urbaine à Strasbourg

Retours en images de l’édition 2018 des 48H de l’agriculture urbaine à Strasbourg

Chantier participatif

avec la participation de membres des jardins partagés de Strasbourg & environs durant 2 week-ends avant l’événement. Ce chantier s’est tenu à la Fabrique (Koenigshoffen) pour bâtir l’îlot central du festival du jardinage urbain en 2018.

48H 2018 Strasbourg et place centrale