Lorsqu’une école lance un projet de jardin pédagogique, une inquiétude survient généralement : comment va-t-on l’entretenir pendant l’été ? Les chaleurs estivales peuvent brûler en un rien de temps les plantations si patiemment cultivées durant l’année scolaire. Nous vous proposons ici quelques conseils pratiques pour aider votre jardin et même votre cour Oasis à survivre à l’été.

Schéma Oya

Les oyas ou comment arroser sans être présent

Oya, un nom original qui plairait aux enfants, un nom qui sonne musical et qui désigne un objet ressemblant étrangement à un instrument à percussion africain, l’Udu Drum Claytone. S’il n’a en réalité pas vocation à produire de mélodie, l’oya enchantera votre jardin. Il s’agit d’un pot en argile cuite qui fait office de réservoir d’eau pour vos plantes. Poreux, il est enterré entre les racines auxquelles il diffusera progressivement l’eau au fil des jours. 

Il existe différentes possibilités pour user d’un tel réservoir.

1. Acheter des oyas. Mais selon la taille, le prix va de 15 à 70 euros.

2. Créer votre propre oya avec deux pots en terre cuite scellés. Pour ce faire :

  • Prenez deux pots en terre cuite de même taille
  • Bouchez le trou d’un des pots avec un morceau de bouchon de liège (ou avec du ciment colle, comme dans ce tutoriel vidéo sur comment faire un oya)
  • Placez le 2e pot à l’envers par-dessus le premier et scellez les deux soit avec de la colle sillicone ou un joint au ciment (pour ce dernier, laisser sécher 24h).
  • Enterrez l’oya fait maison en laissant 5-6 cm dépasser afin d’éviter que les insectes n’y tombent.
  • Remplissez les pots par le trou du dessus.
  • Couvrez le trou avec une assiette pour limiter l’évaporation. Pensez donc à observer le délais d’évacuation de l’eau pour savoir quand le remplir (il varie notamment selon le volume).

3. Et sinon l’astuce hypra économique : prenez une bouteille d’eau en plastique vide, remplissez-la d’eau et d’un geste vif, retournez-la et planter le goulot dans la terre.

Découvrez aussi via ce tutoriel vidéo comment faire un goutte à goutte avec une bouteille en plastique

Idée pédagogique : les enfants apprennent comment un réservoir permet d’économiser l’eau par rapport à l’arrosage. Ils peuvent aussi décorer les oyas et les assiettes à poser dessus.

Le paillage

Le paillage, ou mulching consiste à recouvrir le sol afin de conserver l’humidité, de maintenir la plante au frais. Elle permet aussi de ralentir la pousse de mauvaises herbes. Une fois qu’il se décompose, le paillage peuvent aussi être une source de nutriment pour le sol. Avec quoi pailler ?

  • Paille, foin
  • Broyat (mulch)
  • Feuilles mortes
  • Herbe tondue
  • Mauvaises herbes
  • Épluchures de fruits et de légumes.

ÉVITER les épineux et les feuilles de noyer

Idée pédagogique : les enfants peuvent facilement effectuer le paillage, et découvrir le lien entre eux et la nature (les deux doivent se protéger du soleil).

Conseils en plus pour garder la fraicheur du jardin

Si vous arrosez, certaines pratiques sont à privilégier.

  1. L’horaire. En pleine journée, 80 % de l’eau d’arrosage s’évapore. Donc privilégiez avant 9h et à partir de 17h le soir.
  2. La partie à arroser. Veillez à n’arroser que les pieds de plantes car sur les feuilles, les gouttelettes risques de faire effet loupe en plein soleil et de les bruler.
  3. La quantité. Mieux vaut arroser moins souvent mais plus copieusement afin que l’eau pénètre jusqu’aux racines et se maintiennent en profondeur lors des grosses chaleurs.

Petit bonus pour les espaces enherbés de la cour : ne coupez pas l’herbe avant les vacances estivales. Les herbes hautes garderont davantage l’eau et protégeront mieux les sols que de l’herbe rase.