Le réseau des jardins pédagogiques

Des jardins pédagogiques dans beaucoup d’écoles primaires…

Beaucoup d’écoles maternelles & élémentaires de la Ville de Strasbourg et des communes de l’Eurométropole sont équipées d’un espace jardiné, à vocation pédagogique. Ils sont utilisés par les enseignants et/ou les animateurs périscolaires. Ces jardins se présentent sous différentes formes : plate-bandes, carrés potagers, bacs jardinières, en pleine-terre et peuvent être équipés de différents équipements : cabane à outils, hôtel à insectes, verger, sentier pieds-nus…

Une étude a été menée par ECO-Conseil en 2016 pour évaluer l’utilisation de ces jardins pédagogiques et d’étudier les freins et motivations qui favorisent l’investissement des équipes dans la conduite d’un projet de jardinage. Il est parfois difficile pour les équipes de faire vivre ces jardins dans la durée. ECO-Conseil et l’Eurométropole de Strasbourg mettent en place depuis 2016 un véritable soutien à l’utilisation des jardins pédagogiques des écoles sur tout le territoire. Cette dynamique a pour objectif de permettre aux enseignants d’avoir accès à des ressources pédagogiques et techniques, d’échanger au sein d’un réseau avec les collègues d’autres écoles sur la question du jardinage et des projets pédagogiques associés.

    Soutien de la dynamique engagée dans les écoles

    L’objectif de cette mission est de soutenir la dynamique des jardins pédagogiques dans les écoles. Ceci par le partage d’informations et l’animation d’un réseau, l’organisation d’évènements et un appui méthodologie et opérationnel dans la mise en œuvre des projets.

    Pour l’animation du réseau, voici quelques actions mises en place :

    • Ouverture d’une plateforme en ligne, ouverte aux membres du réseau, permettant de trouver des ressources bibliographiques, techniques, pédagogiques et de retours d’expériences,
    • Proposer un évènementiel annuel, permettant de valoriser et communiquer autour des démarches entreprises et de créer une émulation entre les acteurs du réseau,
    • Proposer un appui méthodologique, apporter des conseils techniques pour la mise en place de jardins pédagogiques et la conception de projets associés.

    Créer du lien entre les acteurs et les écoles

    Cet appui se situe à plusieurs niveaux et relève de plusieurs acteurs :

    • soutien « logistique » : il concerne les aspects matériels relatifs aux jardins (point d’accès à l’eau, cabane à outils, remplacement de la terre de remblais par de la terre végétale, toile pare-soleil…). Ce soutien est le plus souvent assuré par les Services de la Ville.
    • soutien pédagogique avec la mise en œuvre d’actions de formation pour les enseignants. Ce soutien relève de l’Inspection académique.
    • soutien à la mise en œuvre/réalisation des projets pédagogiques jardins avec les élèves : cette aide peut-être apportée par des structures qui développent des projets d’éducation à l’environnement/ de protection de la nature locales (CINE de Bussierre, Ligue de Protection des Oiseaux, Jardins de la Montagne-Verte…) notamment via des dispositifs PEJ (Protéger l’Environnement J’adhère) ou ACMISA.
    • soutien opérationnel & méthodologique pour faciliter, tout du long de l’année, la mise en œuvre des projets jardins et de dynamisation de réseau.